Donner un sens à sa vie

Donner un sens à sa vie

Et si la véritable motivation de l’être humain était de donner un sens à sa vie ?

Nous avons appris et travaillons avec nos clients à chercher l’homéostasie, cet état d’équilibre interne qui permet à chacun d’entre nous d‘être en paix avec soi même et avec les autres.
Trouver cet équilibre interne est aussi une façon d’éviter les souffrances que la vie et l’interaction avec le monde des vivants nous infligent. Nous parvenons ou essayons de parvenir ainsi à un état dénué de tensions.

Mais la vie n’est pas aussi tolérante avec nous et elle ne cesse de nous mettre face à des situations qui peuvent être vécues comme autant d’épreuves : la pression extérieure, le temps qui passe trop vite, la diversité des comportements et des croyances qui peuvent à la fois être des richesses ou des motifs d’exaspération pour ne pas dire plus.

Et si, partant du principe que l’être humain est responsable de ce qu’il fait, qu’il est libre (d’une liberté finie qui n’est pas toute puissance), nous considérions que l’homme ne cherche pas l’équilibre, mais plutôt un sens à sa vie.
Cette volonté de sens et plus particulièrement la recherche du sens qu’il veut donner à sa vie vont le conduire à considérer que le bonheur n’est que le résultat d’un ensemble de raisons d’être heureux. Somme de petites actions quotidiennes qui, parce qu’elles ont un sens, procurera du bonheur.
Le bonheur devient le résultat des actions que j’ai réalisées en conscience car elles sont en accord avec le sens que je donne à ma vie.

Vouloir le plaisir pour le plaisir est vain et conduit celui qui le cherche à s’égarer.

Considérer que le bonheur est la conséquence des mes actions réalisées en accord avec le sens que je veux donner à ma vie m’offre la liberté de choisir et la responsabilité d’agir.

Christian Mallet 

 

Crédit photo / FreeDigitalPhotos.net

Cet article vous a plu : apportez y un commentaire et partagez le 

Vous aimerez aussi : 

 

Cet article me donne envie d’allez plus loin … cliquez 

N'hésitez-pas à partager : EmailFacebookGoogle+LinkedInTwitter