DES ÉQUILIBRES

DES ÉQUILIBRES

Je passe en revue les sites et les réseaux sociaux auxquels je suis abonné. Je tombe sur un premier article, puis un second dont les thèmes finissent par m’interpeller.

Le titre du premier article est « pourquoi nous aimons surtout les mauvaises nouvelles ? » Il explique que la peur est un mécanisme utile à la survie des espèces. Les événements positifs n’ont pas la même utilité, ils ne causent pas de traumatismes dans la mémoire collective comme le ferait une grande frayeur.

Le deuxième article annonce que 12 % de la population active serait menacé de « burn out » le syndrome d’épuisement professionnel. La cause numéro un, le sur engagement c’est-à-dire une « combinaison d’une charge excessive et d’un travail compulsif ».

Hasard ou sélection inconsciente, les thèmes de ces deux articles que j’ai parcouru coup sur coup me donnent à réfléchir. Ils me renvoient fortement à mon besoin d’équilibre et à ma responsabilité dans la satisfaction de ce besoin.

Ces deux articles me font penser à l’histoire de « la grenouille qui ne savait pas qu’elle était cuite » d’Olivier Clerc. Le batracien qui ne perçoit pas l’élévation progressive de la température de l’eau dans laquelle il est plongé. Sa non perception d’un changement progressif et donc son absence de réaction appropriée.

Et si je m’écoutais !

Je me rends compte que les flots d’informations quotidiens que je capte sans filtrage, sans prise de recul sur les effets qu’ils produisent sur moi agissent comme un bain dont la température s’élève tout doucement. Ce sursaut de conscience me donne envie d’être plus à mon écoute. Pour capter à temps les signaux, parfois faibles annonçant le déséquilibre qui s’annonce en moi. Je sais comment faire. Juste prendre de courts instants, plusieurs fois dans ma journée, pour me demander ce que je ressens, ce que je veux, ce qu’il me manque …, pour simplement vérifier où j’en suis, et pour garder mon équilibre personnel !

Auto-coaching 

  • Comment gérez-vous le flux d’informations qui vous arrive?
  • Quelle est la dernière fois ou vous avez fait PAUSE.
  • Quelle place accordez-vous, à vous, à vos besoins, à ce qui est important pour vous?

 

Philippe Pécorilla 

 

A lire aussi :

 

Crédit photo / FreeDigitalPhotos.net

N'hésitez-pas à partager : EmailFacebookGoogle+LinkedInTwitter